Axéle M-B, mère de Zélie

“Ma fille est née fin septembre 2008. Trois semaines environ après sa naissance, elle a commencé à pleurer, non à hurler, quasiment toute la journée. Elle ne dormait quasiment plus et n’était plus jamais sereine et apaisée comme peuvent l’être les bébés. Elle semblait incontestablement souffrir mais j’étais totalement impuissante et ne pouvait comprendre ce qui lui arrivait.
On me disait d’être patiente et on me donnait des tonnes de médicaments à lui faire ingurgiter… et que tout cela allait passer avec le temps…. Probablement mais il n’empêche que ce temps paraissait vraiment long et que nerveusement je commençais par être atteinte par ces hurlements et que je m’inquitais. Sans parler de la souffrance de ma fille.Un soir, pour me sortir de ces hurlements, j’ai fait appel à une nurse qui a été ma 1ère sauveuse. Elle m’a évoqué la kinésiologie, dont je n’avais jamais entendu parlé, et m’a également parlé de l’effet positif que cela pouvait avoir sur les bébés…Au vu de la confiance que je lui portais et de mon état de désespoir, j’ai tout de suite pris rendez vous auprès de ma 2nde sauveuse…. La consultation avec Corinne a été une révélation… sur la technique de la kinésiologie et sur le résultat sur ma fille.

A travers mon corps, Corinne a travaillé sur le corps de ma fille et a assez vite confirmé que ma fille souffrait d’un stress logé dans le gros intestin et que la cause de cela remontait à son 2ème mois d’existence foetale… Cause qui a très vite été identifiée. En une séance, la kinésiologie a permis d’identifier mais surtout de traiter le mal-être de ma fille. A la fin de cette unique séance, ma fille a eu une sourire de béatitude et un apaisement que je ne lui avait jamais connu.